Le Lydia,un clin d'oeil de l'Histoire, par André Sordes

                                                                            Le Lydia

                                                                 Un clin d’œil de l’Histoire

 

                                                                                        par André Sordes

 

 

 

             Le texte intitulé Origine des Sordon du Roussillon esquisse l’histoire de leurs ancêtres et décrit leur périple autour de la Méditerranée.

 

               Le nom Shardana apparaît dès le règne du pharaon Aménophis III, au XIVe siècle avant notre ère, à propos de pirates infestant les côtes méditerranéennes et, pour les Egyptiens, les Shardana, ou Shrdn, sont des timihou, c’est-à-dire des gens du nord. Ils sont en effet originaires d’Asie Mineure et leur pays c’est la Méonie avec Sardes pour capitale. La Méonie prend ensuite le nom de Lydia quand le prince Lydos succède à son père, le roi Atys.

 

               Les textes antiques égyptiens mentionnent très souvent ce peuple car il a fait plusieurs incursions en Egypte et en Libye, en particulier lors de la tentative d’invasion de l’Egypte par les Peuples de la Mer à l’époque de Rhamsès III, au XIIe siècle. Mais ce pharaon va battre tous ces attaquants et les refouler définitivement. De nombreux Shardanes vont alors se réfugier en Libye, terme qui désignait à l’époque toute l’Afrique du Nord située à l’ouest de l’Egypte.

 

                Leur présence  en Libye est attestée par les historiens qui parlent dès lors de Sardolibyci et le fleuve Sardabal, ou Sardaval, en témoigne également, comme la toponymie avec quatre noms de villes rappelant ce peuple mentionnés dans l’Itinerarium Antonini. C’est en libyque qu’apparait pour la première fois, avec l’omission des voyelles,  le singulier SRD, dont le pluriel est SRDN.

 

               De Libye une tribu conduite par un nommé Sardos s’établit dans l’île d’Iknousa qui va prendre le nom de Sardinia et un temple dédié à Sardus Pater y est édifié en 500 avant Jésus-Christ.

 

                Vers l’an -1000 les Sardan traversent le Détroit des Colonnes avec des Libyci et débarquent dans le pays baptisé Isaphanim par les Phéniciens, l’actuelle Espagne. Plusieurs villes antiques appelées Salduba témoignent de leur présence et Pline l’Ancien cite des Sardones, Sordones, et même des Surdaones, dans la Tarraconaise.

 

               N.B. : La mutation du R en L dans Salduba est expliquée dans  l’article intitulé Annexe de l ‘Origine des Sordon du Roussillon.

 

                Les Sordon s’installent enfin dans la partie est des Pyrénées et dans la plaine située juste au nord aux environs du huitième siècle avec un regroupement vers le sixième siècle au lieu-dit Ruskino qui deviendra leur capitale. Ils sont désormais vraiment sédentaires et les Romains parleront des Sordi, les Sordes pour les historiens actuels, jusqu’à ce que Ruskino devienne Colonia Ruscino !

 

                 Les Sordi, dont les ancêtres avaient quitté la lointaine Lydia, sont donc les premiers habitants connus du Roussillon, et il faut croire qu’ils ont apprécié la région puisque, en tant que peuple, ils y ont vécu pendant huit ou neuf siècles !

 

                 Bien plus tard, en 1963, et là c’est à notre époque, le gouvernement français souhaite mettre en valeur la bande côtière du Languedoc Roussillon et crée la Mission Racine. Comme le lido qui sépare l’étang de Salses de la mer est totalement désertique, les décideurs retiennent une idée plutôt saugrenue : échouer un navire de croisière dans le sable, au sec, pour attirer l’attention des touristes…et des investisseurs. Un navire est donc acheté à un armateur grec pour devenir le Paquebot des Sables. Propriété d’un Grec, ce navire aurait pu avoir le nom d’une région, ou  d’une cité grecque, ou bien d’une divinité de la mythologie grecque…eh bien non ! Il s’appelait… et s’appelle toujours Lydia !

 

                 Ce nom étant celui du pays d’origine des ancêtres des premiers habitants connus du Roussillon, ne s’agirait-il pas d’un clin d’œil de l’Histoire ?

 

                 D’autre part, dans le texte Détails et Vestiges, on peut lire : « D’après Hérodote, Lydia, lieu de passage entre l’Europe et l’Asie était devenue un pays riche, et on doit aux Lydiens l’invention des auberges et des hôtels ». Le nom Lydia, qui figure au sommet du Paquebot des Sables, semble bien être un mot magique, bénéfique pour le tourisme régional !

 

 

 

 lydia-histoire-barcares-2.jpg

 

 

 

 

                        

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Vanessa 16/06/2015

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?


Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez. Voici le lien: http://revenumensuel.com/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×